top of page

MERCREDI 01 NOVEMBRE - JOUR 5 RALLYE DES ILES DU SOLEIL


Tout Schuss vers Mindelo !

Du vent, de la houle des grains, et des surfs, ça y est, la flotte du Rallye des Iles du Soleil à enfin le droit aux alizées qu’ils sont venus chercher ! Tous le savaient depuis le départ il y a 5 jours, la dernière ligne droite jusqu’à Mindelo aura lieu dans 20 à 30 nœuds de vent de secteur nord.

Comment vont-ils aborder ce dernier tronçon ? Chacun avait choisi son camp depuis quelques jours déjà.

D'un côté, les partisans de l’Ouest sur la route directe et plein vent arrière pour une navigation en ciseaux, GV et génois (ou gennaker pour les plus téméraires) comme l'ont choisi STELLA (Océanis 48) et NOMAD (Allures 45.9).

De l’autre coté, les partisans de la route Est comme MAHA 2 (Océanis 46.1) et MOON DANCER (Océanis 41.1) qui on choisit une route un peu plus longue mais qui finiront sans empanner, sur un seul bord tribord amure et une allure plus proche du vent.


À 230 milles de Mindelo au pointage de 12h TU

Ce mercredi midi, il reste respectivement 230 et 250 milles à MAOHA (Lagoon 450S) et ASSOCIATION : "POUR..." (Outremer 51) à parcourir pour rejoindre la plus célèbre baie du Cap-Vert. Ils sont attendus jeudi 2 novembre en début de soirée à Marina Mindelo.



NEWS DU LARGE :

PIZOU

« Nous faisons route au 245 sous 1 ris et génois par 20 nds établi TWD 20.

Tout va bien à bord. On s'adapte aux nouvelles conditions, ça secoue un peu tout en étant raisonnable.

TEAM YODA nous a trouvé la solution pour ramener une hélice d'hydro générateur. Trop fort. On prépare déjà l'apéro pour Mindelo. »


YODA

« Une journée top, du vent mais pas trop, du grand spi, des pointes à 9.5 nds, une petite coryphène, une douche fraiche, des bateaux copains en visu.. A midi salade fraicheur et poulpe sur son lit de riz sauvage, le soir pates à la carbonara et ceviche de dorade sur son lit de tomates du jardin. La nuit un peu moins cool avec la mer de 3/4 arrière et le vent qui monte comme prévu. Trinquette 2 ris + GV . En pleine nuit coupure pilote et VHF : empannage sauvage.. On attaque le petit dej ! »


NOMAD

« Avons affalé et rangé l'Oxley en milieu de nuit suite aux rafales de 20 nœuds. Redécouvrons le charme de la navigation avec les voiles en ciseaux. GV avec deux ris par sécurité et respect de l'équipage dans cette mer hachée. La belle houle atlantique a disparu. Premiers succès de pêche avec la "récolte" de 8 poissons volants. L'apéro du soir sera avec des rillettes d'exocets, recette spéciale du cheffe.. »


GLOBE FLOTTEUR

« Journée gennaker tangon à 5 nds en compagnie de GRAIN DE FOLIE III, sympa cette balade à 2 en pleine mer. Nous fermons la marche comme un vieux couple profitant de la vie.

Alors que je m’apprêtais à envoyer les news du jour au Rallye, plus de connexion Iridium :( Je contacte Yoda, connexion fonctionnelle pour eux, plus tard Grain de Folie idem. J’éteins, je rallume, rien.

Je remets le truc à sa place et on passe au déjeuner. On n’a pas fini la dernière bouchée que le bout de la canne plie par a coups… oh oh une prise !?! Branlebas dans Landernos, je saisis la canne et commence à remonter la ligne. A ma grande surprise, le bateau était suivi d’un banc de poissons ! Ils jouaient dans l’erre ! Je finis par remonter le monstre, 30cm poisson un peu argenté, un peu bleu sur le dos, un peu jaune sur le ventre, une belle queue en V très fine.


C’est dans l’après-midi qu’en réveillant l’Iridium, miracle connexion de retour. SMS à Philippe, famille, envoi des news de Globe Flotteur prêtes depuis le matin et réception des mails du jour. De la lecture faite à la cantonade que tout le monde en profite.


À nouveau la ligne s’affole… c’est Marc-Antoine qui engage le combat, se met en position, mouline, la prise petit à petit se montre, longue et blanche, elle est là à portée de main… désillusion, un sac plastique. Autant on a oublié d’immortaliser notre première vraie prise autant celle-là on l’a mise dans la boîte :)

Alors que le soleil ait enfilé sa tenue de nuit, compte tenu des prévisions météo on range gennaker et tangon, on établit la GV pour un vent arrière. Le diner, soupe, sardines, fromage, fruits, le poisson sera pour le lendemain. GRAIN DE FOLIE III prend un cap plus sud, disparaît à l’AIS, puis à l’horizon. On prépare les quarts et consignes, c’est le noir total, la Lune est en retard.

Au petit matin, son lot d’exocets sur le pont, raides, des écailles un peu partout témoins de vols kamikazes.

J’ai été trop bavard, Marc-Antoine n’a plus de place…

Encore 2 prises ce matin, même poisson à croire que le banc nous suit pour nous nourrir »

ILE DE REY

« Après avoir cherché en vain le vent assez fort pour nous emmener ces derniers jours, il revient enfin vers 13h00 et souffle entre 12 et 14 nœuds. Nous mettons en place un joli papillon devant les yeux - Code D sur Babord et Italien (allez un effort pour décrypter) sur le Tribord – et la grand voile est à la niche. Nous faisons des pointes à 7 nœuds et une moyenne établie aux environs de 5,5 nœuds. Le cap est au 236 degrés droit sur l’objectif. L’équipage est ravi.

A 22h00 note cata n’est plus rigolo du tout ! le pilote vient de lâcher pour la 3ème fois en 2 mois et celui-ci était entièrement neuf. Nous ne comprenons pas ce qu’il se passe. Nous voilà donc partis pour des rotations de veille de 2h00 au lieu de 3H00. Le cata est dur à piloter en manuel d’autant que le vent forcit jusqu’ à 18 noeuds et qu’une très haute houle nous déstabilise. Nous devons commander le nez rivé sur le cap affiché sur l’écran. Cela demande une concentration extrême. A la moindre inattention nous faisons des embardées de plus ou moins 30 degrés difficiles à rattraper. Nous avons affalé la grand voile et laissé le génois pour plus de manoeuvrabilité. Il nous reste encore plus 318 Miles à parcourir à moyenne 5 nœuds sous ces conditions jusqu’au Cap Vert où nous espérons pouvoir réparer. »


AMINATA

« Quelques petits soucis avec iridium mail sur IPad.. Belle nuit sous gennaker. Reçu la visite d’un groupe de globicéphales hier en fin d’après-midi, pas mal de dauphins et une tortue. »

MAKATEA

« Après une journée du 31 octobre sous Code D, nous avons remis le génois vers 19h. Nuit difficile à 260 sous un ris de GV. Nous avons empanné pour une route quasi directe au 210: 2 ris GV et génois.

Bon courage à tous pour la journée à venir. »



ASSOCIATION : "POUR..."

« Très belle journée de navigation, le boulanger du bord (Michel) s'est mis au fourneau pour faire une tourte et un cake aux fruits (voir photo). Le pêcheur (Philippe) a trouvé une nouvelle technique de leurre : création d'un leurre avec une "jupette" en sachet de Chorizo (voir photo).

Conversation du changement de quart de 2h à 4h :

Michel : tu vois Erick une soirée comme cela c'est génial mer calme, pas de nuage, pas d'orage un vent de 15 nds une lune presque pleine.

3h du matin Michel réveille l'équipage on va mettre un ris et 2 tours dans le génois. La mer se forme, des éclairs à terre, les poissons volants atterrissent sur le bateau et dans le cockpit. Nous en avons remis une dizaine à l'eau.

4h30 une nouvelle fois Michel réveille l'équipe pour prendre le deuxième ris. La mer est bien formée, le bateau glisse bien un surf à 15,7 nds.

En effet Michel la nuit a été très calme dixit Erick..... »


GANILA

« Bonne navigation hier toute la journée au gennaker et à la GV. Nous avons faillit pêcher deux fois : une daurade coryphène qui s’est décrochée au dernier moment, et en suivant une deuxième prise qui s’est faite croquer et embarquer par un thon sous nos yeux. On fera mieux la prochaine fois. Nous avons croisés dans l’eau plusieurs bébêtes rigolotes dont des poissons volants. Il y en a un qui a d’ailleurs décidé de vivre ses derniers instants sur le bateau cette nuit … hier soir nous avons affalé le gennaker qui a d’ailleurs fait une cocote quand on l’a enroulé. Il faudra qu’on trouve un moment à Mindelo pour l’enrouler correctement. Depuis nous sommes avec GV + génois. En prévisions des rafales de vent prévus nous avons déjà pris 2 ris. Nous avons hâte de goûter les ti'punch du Cap-Vert…»

CRESCENDO

« Tout va bien à bord, malgré une nuit difficile, vent parfois supérieur à 30 nd, mer bien agitée. GV 2 ris et avant très réduit. Vitesse actuelle 8 nds et + run à 10,5 nds sous solent et un ris dans la GV, Tribord amure, cap au 250°. La mer est agitée, le ciel dégagé, et le vent à 20/25 nds assez régulier. La bonite péchée avant-hier soir a été dégustée dès hier midi, une moitié ayant suffit à combler l'équipage de 3. »

MOON DANCER

« Moon Dancer a empanné hier soir vers 18h le long de la zone déconseillée pour faire route, à priori directe, vers Mindelo. Les alizés et les poissons volants sont bien là !

Nous avons aperçu un requin qui faisait son curieux autour du bateau. Lecture, cuisine, routage et repos sont au programme entre les quarts, arrivée prévue vendredi matin ! »

GRAIN DE FOLIE III

« Nuit de Folie pour Grain de Folie surfant sur la houle avec des pointes à 10 nds. L’équipage va toujours bien et profite de ces belles conditions de mer.

Notre poète du bord vous transmet ses observations nocturnes :

La nuit est tombée. Grain de folie surfe sur la houle, heureux, solide, rassurant.

Dans cette nuit encore sombre, les lumières ne viennent pas du ciel mais des fonds aquatiques : d’innombrables boules lumineuses apparaissent sous la coque et filent dans le sillage. Serait-ce une partie de pétanque sous-marine ? Décidément, le peuple de Neptune nous réserve bien des surprises …

Puis la voûte céleste commence à dévoiler ses luminaires.

Tout d’abord Jupiter. Agacé de voir la Lune se lever avant lui, il l’a rattrapée et maintenant il est passé devant. Au moment où il apparaît sur l’horizon, on croit voir surgir vers nous le mât d’un bateau fantôme.

Ah, voici maintenant, juste au-dessus de nous, Déneb, à la tête de La Croix du cygne, pointée du doigt par Véga dont le V vise également Altaïr au centre de l’Aigle.

Quel bonheur de retrouver ces chères constellations !

On en oublie presque cette bonne vieille Cassiopée, dont le W, bien que de traviole, permet de repérer la seule étoile immobile au centre de la danse céleste, la discrète Polaire.

Entre temps, la Lune s’est décidée à faire son apparition, nous éclaboussant de sa lumière fantasmagorique.

Et puis, à leur tour, les trois Mages se lèvent à la queue leu leu, formant le baudrier d’Orion, sous la surveillance de Rigel la bleue et Bételgeuse la rouge.

Tout contre les Mages, se blottissent trois petites étoiles alignées encadrant la seule nébuleuse visible à l’œil nu lorsque le ciel est particulièrement limpide.

Oh pardon, entre Orion et la Lune, Aldébaran brille de colère pour n’avoir pas encore été présentée !

Regardez bien, plus haut, dans le prolongement de la ligne Mages - Aldébaran, un paquet de petites étoiles, les Pléïades. Si vous avez une bonne vue, vous pouvez en compter sept (en fait, il y en a 3.000 !) ; mais pour le moment, la Lune fait tout pour qu’on ne puisse pas les voir. Pas grave, sur la route Mindelo - Saint Louis, elle fera moins la fière et on pourra les voir.

N’oublions pas, cheminant non loin d’Orion et des Mages, la Chèvre et ses petit chevreaux, poursuivie par Castor et Pollux les Gémeaux.

Voici l’aube, Sirius, un des astres les plus brillants du ciel, et, un peu plus à gauche, Vénus l’étoile des bergers, nous offrent un bouquet final avant que la voûte céleste s’incline devant le roi Soleil. »


STELLA

« Tout va très bien à bord de STELLA, évidemment ce n’est pas la méditerranée, 4 jours de spi non stop ! Sinon 20 nœuds de vent soutenu, mer forte très agitée.

Le dicton du jour : Quand avec le spi, tu veux jouer a Tabarly, il finit en confettis. »


SINEQUANON

« Tout va bien à bord ! »


MAHA 2

« Le vent a bien forci à 25-28 nœuds et la mer est formée. Nous sommes sous génois seul depuis qu’on a affalé la GV et qu’on a perdu la poulie d’écoute de trinquette dans la bataille.

On passe beaucoup de temps à ramasser les poissons volants qui sont souvent morts dans leur crash. Nous avons hâte d’être à Mindelo mais il reste encore un peu de chemin. »



LE BULLETIN MÉTÉO DU JOUR

La quasi-totalité de la flotte a touché les Alizés. Vent 15-20 nds oscillant entre 35° et 45° avec risque de grains et rafales jusqu’à 30 nds.


Bien surveiller l’arrivée des grains. Peu de risque d’Orages. Cet Alizé devrait se maintenir jusqu’à l’arrivée au Cap Vert.

Commencer à réfléchir à l’arrivée à Mindelo, et anticiper la forte accélération du vent dans le Canal de Sao Vicente.


Le lien de la cartographie : https://carto.oceantracking.fr/rallyesoleil/carto


UN COLLECTIF DE PARTENAIRES RÉUNIS

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2023 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Catana Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, NKE Electronics, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.


COMMENT SUIVRE LE RALLYE DES ILES DU SOLEIL ?

Le site Internet : www.rallye-ilesdusoleil.com

La newsletter du Rallye des Iles du Soleil : inscrivez-vous sur https://www.rallye-ilesdusoleil.com/




Comentários


ACTUS.

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actualités du Rallye des Iles du Soleil !

bottom of page