top of page

MARDI 21 NOVEMBRE - ASSOCIATION POUR ET SINEQUANON A MARIE-GALANTE !

13ème jour de navigation après le départ de Mindelo, direction Marie-Galante, Guadeloupe !

ASSOCIATION POUR ET SINEQUANON A MARIE-GALANTE !

Comme attendu, ils sont deux bateaux du Rallye des Iles du Soleil 2023 à être arrivés dans la baie de Saint-Louis à Marie-Galante. Association Pour (Outremer 51) a été le premier à franchir la ligne d’arrivée hier soir, suivi par Sinequanon (Dufour 560GL) ce matin.


Heures d’arrivée des deux premiers :


- Association : "Pour..." le lundi 20 novembre à 20 heures 45 minutes (heure locale)


- Sinequanon le mardi 21 novembre à 9 heures 31 minutes (heure locale)




Ambiance arrivées avec Association : "Pour..." et Sinequanon


TROIS BATEAUX EN PLUS D'ICI CE SOIR !

En deuxième partie de journée, ce sont trois bateaux qui devraient rejoindre la belle île de Marie-Galante :


Liste des ETA (heures locales)

Mardi 21/11

MAHOA ETA entre 13h et 14h

KEVLO ETA entre 18h et 20h

NOMAD ETA entre 20h et 23h


NEWS DU LARGE :

SERAPHIN

« Dernier lundi en mer, hier sur Séraphin comme tous les dimanches sortie du spi et journée très agréable, décidons de le garder pour la nuit, le mousqueton de l’écoute n'était pas d’accord on a fini sous génois sous un super ciel étoilés .

On profite des derniers souffles de l’alize avant certainement un peu de moteur.

Toujours aucun contact ni visuel, ni auditif avec nos voisins .

Bon lundi et viva Gwada ! »


AMINATA

« Ça y est elle est là, la pétole molle, nous voilà en route directe au moteur à 300 miles de Marie Galante. On fera un moment un arrêt pour une petite baignade inspection dérive et safrans on traîne peut-être quelques sargasses. Tout va bien à bord d’Aminata. »


PIZOU

« Opération retrait du bout dans l'hélice réussie avant la nuit avec Pizou à la cape sous 10 nds de vent. On vise un ETA vendredi milieu de journée avec approche large Marie-Galante au lever du soleil. Du coup, nous faisons route au 275 au sud de la zone définie par Christian avec l'espoir de toucher du vent dans 24 heures.»


CRESCENDO

« Ca y est, arrivés dans la molle, après une journée et une nuit sous spi, ce n'est plus le même rythme.

Pour le moment on garde seulement le spi et on continue : 5, 4, 3 nds, puis moteur inévitablement.

Hier soir, crêpes et cidre breton ; on commence à vider les fonds de calle, comme prévu. Vivement quand même que l'on retrouve du frais, du pain, et toutes les spécialités locales surtout.

Il est 1h30 TU,, N16°08,8' / W57°34,8' ; cap au 290 à 3 nds, mer belle, un cargo en vue, RAS coté ciel. »


GRAIN DE FOLIE

« Après un début de nuit sous spi avec peu de vent mais une vitesse bateau de 4.5 NM, le vent fait défaut et depuis 6 h TU Grain de Folie est triste car toutes ses voiles sont amenées et il navigue au moteur en suivant le dernier routage effectué.

Nous attendons avec impatience le retour du vent et l’espérons dès demain en fin de journée ou après demain dans la matinée. L’équipage s’adapte à cette nouvelle donne et fait le point sur les dernières réserves de nourriture. »


MOON DANCER

« Nous bénéficions d une risée Yanmar depuis hier en début d'après midi ce qui nous permet d'envisager une arrivée demain en milieu de journée.

Les quarts au moteur ne sont pas des plus passionnant mais la perspective d'une dernière nuit nous fait savourer ces derniers moments de transat. Nous nous sommes régalés avec le baracouda (ou cousin) poêlé, le beau spécimen sera terminé ce midi en salade.

Baignade au programme pour agrémenter cette dernière ligne droite, a demain à Marie Galante ! »


GLOBE FLOTTEUR

« La pétole annoncée s’installe en ce lundi 20 novembre. Île de Rey sont en vue un peu au nord au petit matin. Nous avançons, sous génois tangonné. Nous restons ainsi toutes la journée, le gennaker et la GV étant inefficaces avec si peu de vent et la houle en place, sous peine de les voir claquer. Nous décidons donc de continuer tant que nous avons au moins 10 nds de vent. Ça nous fait avancer à 3nds. Ce choix est conservatoire pour préserver notre réserve de carburant évaluée 140 litres. L’idée est d’avancer au moteur, pendant la zone molle, le moins possible et se préserver le maximum de gasoil. Ce matin, le vent, si nous pouvons encore lui donner ce nom, étant sous notre limite de 9nd, nous avons mis le moteur pour joindre le retour de l’alizé prévu jeudi matin, soit 2 jours. La mer s’est aplatie, le bateau moins secoué, la vitesse propice à la pêche, nous organisons les loisirs. Une baignade, voire un bain « décrassage », est prévue. Rangement du bateau intérieur / extérieur. Hier, canne et ligne de traîne n’ont rien pris et il va falloir fabriquer du leurre artisanal. »


YODA

« Belle journée sous grand spi bleu dans un vent faiblissant mais présent par 14 N. On croise un peu après le coucher de soleil Maha à moins d'un mile. La malédiction de la VHF/AIS prends fin. C'était le 7eme jour sans croiser un bateau du Rallye.

Au lever du soleil sur une mer d'huile, le bateau est juste soulevé par sa respiration règulière. On apprécie le doux ronronnement (sans doute plus de 80 décibels ) du Volvo au travers de nos boules Quies. Ronronnement souligné par la GV qui claque gentiment et de la bôme qui grince .

Bref on va se faire un plaisir auditif pendant 48 heures... sous un soleil de plomb .

Au chapitre réparation , hier bricolage au dynema pour maintenir en place sur le mat la fixation de hâle bas qui avait des velléités à prendre son indépendance .On remettra des rivets plus tard, ça secoue un peu 4000 miles depuis les Sables ! »


Dernier couché de soleil en mer, et dernier citron vert à bord de Mahoa !

MAHOA

« Après une matinée bien tranquille, nous nous restaurons avec un bon gaspacho agrémenté de petits poivrons, de tomates, d’oignons rouges, de concombre et de basilic, le tout émincés en petits morceaux. Très frais et délicieux.

Vers 16H30, avant la nuit, notre cher capitaine décide d’affaler le Parasailor compte tenu de l’angle et de la baisse du vent. On envoie le Code0, CodeD hs malheureusement !

Manœuvre réalisée sans faute, mise à part toujours les premiers mètres de descente de la chaussette un petit peu dure pour les bras du père Benoit. C’est qu’il n’a plus vingt ans le gaillard. On tient un 6,5 nœuds, mais le vent continue à faiblir. Vers 19H30, compte tenu du vent qui faiblit de plus en plus, il est décidé d’enrouler le Code 0 et de le ranger. On passe sur le moteur bâbord. Pour notre dernière soirée en pleine mer, il est décidé de faire un extra et notre bon père Benoit nous concocte son punch nantais accompagné de saucisson, gouda relevé au poivre et biscuit d’apéro. Après notre partie de cartes quotidienne, c’est un superbe couscous, bon comme là-bas, que nous ont préparé nos maîtres queues !

C’est ensuite une nuit tranquille, à surveiller la surface de la mer, au cas où de nouveaux DCP seraient repérés. On tient un 7 nœuds de moyen sous génois plus moteur. Arrivée prévue en début d’après-midi.

Deux beaux DCP repérés ce matin, sans AIS ni réflecteur. »


MAHA 2

« Voilà la molle, pas très rock’n roll ! On s’obstine à faire de la voile dans 8 à 9 nœuds. Et de temps en temps le ronron du moteur vient à la rescousse. On prend notre mal en patience. Hier ragoût de wahoo et pain à la bière. Une chose est sûre, on n’à jamais été aussi près du but ! »


GANILA

« Plus que 3 dodos !!! Les voiles sont rangées pour le moment et sûrement pour longtemps. Le moteur est en marche. Seul moyen d’arriver pas trop tard. Tout l’équipage se porte bien et commence à frétiller a l’idée d’arriver. Cette fois-ci ça commence à sentir le rhum ! Commencez à couper les citrons verts Ganila se rapproche et devrait arriver vendredi matin.

Les nuits sont de plus en plus chaudes, vivement la baignade pour se rafraîchir.

Ici Nina, petit mot spécial à l’attention de mon papa chéri qui fête aujourd’hui ses 64 ans ! Joyeux anniversaire pap !!! »


ILE DE REY

« Prévu la molle est arrivée depuis hier fin de matinée. Les japonais sont en routent …

Journée calme ponctuée des repas toujours un temps fort d’une traversée et de l’apéro autre temps fort incontournable. Nuit calme.

Ce matin la mer s’est encore aplatie et devient presque confortable, quel luxe !! Vent de plus en plus faible. »


NOMAD

« Mmmh ça sent bon l'écurie. Ne nous trompons pas, Marie-Claire prépare des merveilles dont le parfum titille nos narines, et pourtant ça sent bon l'écurie ! Ou est-ce la promesse de l'accueil avec le ti-punch qui nous donne des ailes ? Cependant qu'un léger zéphir de 6 nœuds nous pousse encore, l'Alizée-diesel est devenu un bon support à la trinquette. Hier les heures ont défilé et préparation des repas, vaisselle et rangements, changements de voiles, lecture, tentative de pêche (n'en parlons pas) musique, échanges ... Nous passons à bord des heures merveilleuses, et doucement l'idée d'une terre fait son chemin, des cocotiers, des couleurs, des odeurs, un marché coloré, des "doudou" par-ci des "doudou" par là, des fruits encore plus frais que chez nous, des légumes inhabituels, de vraies langoustes avec des antennes qui bougent, des cris d'enfants, des mots en créole, des parasols multicolores et partout un soleil de plomb. Bon on se calme, ici au moins il y a de l'air, sans doute pas assez pour nos voiles, mais on imagine qu'à terre, on doit chercher l'ombre... Nous imaginons déjà la joie des retrouvailles: on s'était à peine rencontrés sur les quais, lors des sympathiques soirées, au café-flottant-qui-a-du-wifi, et puis il y a eu le départ. Au fil des heures on s'est perdus de vue, mais le trajet était agrémenté des mots et "rapports" et maintenant on a hâte de nous revoir, de raconter, le poissons qui s'est donné à notre assiette, la voile qui a explosé, cette drisse qui est restée en haut, les bobos et ... la joie du travail bien fait, le dépassement de nos limites terriennes, le "on l'a fait" , parce que nous étions une équipe ! Alors pour paraphraser Bruel "on se dit à dans 10 ou plus d'heures" mais on sera tellement heureux de vous retrouver... No Mad... »


Le lien de la cartographie : https://carto.oceantracking.fr/rallyesoleil/carto


UN COLLECTIF DE PARTENAIRES RÉUNIS

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2023 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Catana Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, NKE Electronics, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.


COMMENT SUIVRE LE RALLYE DES ILES DU SOLEIL ?

Le site Internet : www.rallye-ilesdusoleil.com

La newsletter du Rallye des Iles du Soleil : inscrivez-vous sur https://www.rallye-ilesdusoleil.com/




Kommentare


ACTUS.

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actualités du Rallye des Iles du Soleil !

bottom of page