top of page

MARDI 14 NOVEMBRE - JOUR 18 RALLYE DES ILES DU SOLEIL

7ème jour de navigation après le départ de Mindelo, Cap-Vert, direction Marie-Galante, Guadeloupe !

Rythme de croisière !

Alors que les bateaux de tête approchent la mi-parcours synonyme d’équidistance entre Mindelo et Marie-Galante, chacun semble avoir trouvé son rythme de croisière sur l’atlantique.


Toujours pas la longue houle de l’atlantique dont certains rêvaient, la faute à un alizée mollasson.

Tant pis pour les longues glissades, tant mieux pour le confort ! Pêche, Cuisine et soin de l’équipage sont désormais les activités les plus en vogue chez la flotte du Rallye. Aux antipodes des marins de la Transat Jacques Vabre que certains ont eu la chance de croiser. Toujours des moments particuliers que de pouvoir échanger quelques mots à la VHF, avec ces skippers de renom. Pas les mêmes vitesses moyennes, mais la même volonté de traverser l’océan.


Pour nous qu’importe le temps de traversée, c’est le voyage et la destination qui compte !


NEWS DU LARGE :

GRAIN DE FOLIE III :

« Hier après-midi Grain de Folie était sous gennacker tangonné et GV. La nuit étoilée nous a conduits à conserver ce plan de voilure. À quatre du matin, la pantoire du Hale bas de tangon s’est cassée. Il a fallu affaler le gennacker et nous avons terminé notre nuit sous grand voile seule.

Après un petit déjeuner reconstituant nous avons réparé le tangon et réenvoyé le spi. Tout est donc rentré dans l’ordre et tout va bien, nous poursuivons notre route vers Marie Galante en compagnie de GLOBE FLOTTEUR quelques milles dernière nous. Notre stock de rapalas diminue et pourtant nous n’avons encore rien pêché. »


AMINATA

« Tout va bien à bord…

Bord de recalage au sud cette nuit en profitant d’un vent E/SE puis empannage car vent redevenu Est ce matin. On attend avec impatience la bascule au NE.

Atelier lessive à l’eau de mer par Patrick (méthode Moitessier).

Quelques gouttes ce matin, on aurait aimé plus car l’eau douce est une denrée rare à bord.

Vent E 18/20 nœuds, mer a peu près rangée…ça file »


PIZOU

« Nous poursuivons une route sud vers le 14N, au côté de MAHA et pas loin de YODA. Atelier lattes GV sur Pizou. Quand la latte 3 et la latte 4 sont cassées, tu recoupe la latte 4 et tu remets une latte 3. Mais que fais tu pour la latte 3 : on réfléchit. »


SERAPHIN

« Décidément les thazards batards aiment bien roder autour de Séraphin et nous le leur rendons bien. 2e prise en 3 jours. En cevice où en filet, il y en a pour tous les goûts. Pas besoin de taper dans du William Serein, c’est poisson midi et soir à bord de Séraphin. C’est délicieux mais ça serait quand même sympa de remonter une autre espèce avant notre arrivée à Marie Galante histoire de varier les plaisirs.


Un matelot à bord se creuse les méninges pour faire encore plus accélérer la bête : après avoir suggéré de jeter les réserves d’eau potable par dessus bord, il est allé retirer le pavillon cap verdien du pont afin de gagner 0:0000001 nds/h : belle ingéniosité !

Dame spi se remet encore de sa danse endiablé sur elle-même d’il y a 2 jours. Espérons qu’il n’est plus la tête qui tourne demain. Affaire à suivre. »


MAKATEA

« Journée de Nav sans problème. Un poisson volant est arrivé, via le panneau de pont ouvert, dans le lit du cap tain !!! Il aurait préféré une sirène… !

Retrouvaille sympa avec GANILA. On se sent moins seul après quelques échanges avec les copains. »


CRESCENDO

« Très belle nuit à bord de Crescendo, quasi calme en terme de mer, et un bon vent 16-20 nd d'est, idéal pour le spi sym. C'est tout juste si on ne veut pas tous prolonger nos quarts respectifs...

Pas de pluie, beau ciel dégagé, température idéale, même pas d'humidité comme dans la première étape.

Je me suis même offert un petit chocolat chaud à 3h30 du matin.

Ce matin 8h un bras de spi a cassé net au niveau du spi, fatigue de la nuit et comme on avait remplacé l'épissure sur cosse inox par un simple nœud, rien de très étonnant. A surveiller. Et re-réparer.

Belle prise de pêche aussi ce matin, combat de 40 minutes pour la remonter de 3/4 (100 m ?) ... mais décroché. Dégouté ! Surtout vu l'engin que ça devait être quand il a bondit hors de l'eau au début, à

env 160 m, vraiment impressionnant !

Actuellement (10h15 TU) beau temps, cap au 270°, voiles en ciseau bab amure, 6,5 - 7,5 nd. Nous sommes sur la ligne directe Mindelo - Marie-Galante. (N17°10,9' / W40°11,9'). »


YODA

« Partie des sables le 23/08 la patate vendéenne tient toujours, Vive la Vendée !

Navigation sous gv + génois ces dernières 24H, définitivement le vent arrière n'est pas pour Yoda. Tangon trop long et ...on va pas tout casser ...a dit le capitaine.

Vers 20H30 UTC on se fait rattraper par Planet R Ocean 50 en pleine bourre. Il passe à 22 nds à 6 miles de nous. Contact VHF sur le 16. Un peu occupé mais sympa . Pas eu le temps de demander qui était l'équipage.

Dans la nuit on croise MAHA 2 qui descend Sud, vu à l'AIS ainsi que PIZOU qui voyagent ensemble (lui pas vu) : petit appel VHF nocturne. On les pensais plus loin. Retour de MAHA qui remonte quelques heures plus tard.

Philou a remis en pêche hier et pendant que j'écris une touche...en cours. Obligé de réduire.

Des algues : déception.

Pas de grain mais soupçon d'orages dans le Sud lointain cette nuit. On espère que l'Alizé va tenir. Autrement on va prendre 24 à 48h dans la vue. Voudrait pas rater la soirée finale nous !! Et voir nos petites femmes un peu ainsi que l'enfant prodige... »


MOON DANCER :

« 1er grain, ou plutôt bord de grain, pour Moon Dancer hier après midi avec du vent entre 23 et 27 noeuds pendant une quinzaine de minutes, pas de pluie. Apparition des sargasses de plus en plus fréquentes. Nous avons empanné cette nuit et faisons route tribord autour du 290. Le scotch ti-rex fait des miracles sur les voiles de portant qui souffrent. Les cuistots régalent toujours l'équipage. La moitié du parcours est pour bientôt ! »


SINEQUANON

« Toujours vent AR, on essaye de descendre le plus possible dans le vent, une jolie cocotte dans le spi.. on finira sans.. On attend des nouvelles pour la dépression sans déprimer pour autant beau temps et belle mer.»


GANILA

« Ici tout va bien, toujours pas de grain et du soleil en veux tu en voila. Un petit plus de vent serait le bienvenu pour maintenir une bonne allure. Mais ne nous plaignons pas ! Nous avançons depuis maintenant hier matin avec les voiles en ciseaux en ligne directe vers Marie-Galante. Il va falloir essayer de pêcher pour agrémenter nos repas si on ne veut pas se contenter uniquement de légumes et de féculents seuls jusqu’à l’arrivée. Mais si pas de pêche on fera avec ! Au réveil ce matin un oasis nous est apparu. Les voiles de MAKATEA là devant nous ! Quelques mots échangés à la VHF qui font du bien au moral. Nous naviguons désormais à 1 nm l’un de l’autre. Entendu également les douces voix des capitaines de GLPOBE FLOTTEUR et GRAIN DE FOLIE. Nous ne sommes pas si loin ! Nous venons de prendre une douche. Le bonheur !! Le rythme des journées et des nuits est pris. Pour Chaussette et Pêche également qui ne font que dormir et… dormir. Pas trop dur pour elles ! Une pensée à nos familles, amis, collègues de Charente-Maritime, à qui on envoie un peu de soleil. »


GLOBE FLOTTEUR

« Hier, au début d’après-midi, nous avons empanné pour prendre une route plus sud-ouest : GV haute et Génois tangon. A la faveur de cette nouvelle route, nous avons trouvé une houle plus facile. Nous avons gardé cette configuration pour la nuit. Dans la nuit la houle hachée est revenue, peut-être en est-ce la cause le tangon s’est décroché du point d’écoute du Génois à 1h30 ! Branle-bas dans le cockpit, tout le monde sur le pont : affaler/ranger le tangon, rouler le Génois... et pas d’autres actions pour la nuit qui se termine avec la GV seule. Le vent a aussi tourné à 68°, nous obligeant un cap trop sud. Nous avons empanné à la faveur d’un vent d’ouest, petit déjeuner et sorti le gennaker tangon. L’équilibre houle, vent et voiles est difficile à trouver pour que les voiles ne faseyent pas.

Et de coutume, GRAIN DE FOLIE réapparaît sur notre tribord... ils sont bâbord amure alors que nous sommes tribord amure. Après la prise de nouvelles du matin, il semble qu’ils aient eu le même souci de tangon que nous. Les nuages matinaux sont partis faisant place à un beau soleil qui fait scintiller les panneaux solaires et recharger les batteries qui en ont bien besoin !

Marc-Antoine nous a concocté hier un curry de légumes noix de coco rivalisant avec les meilleures tables ! »


NOMAD

« Nomad trace doucement sa route, balancé par les vagues et par les mouvements de l'Oxley. De petits départs au surf lorsque le vent passe les 19 nœuds. La coque en alu est lourde. Journée de pêche mémorable. Nous avons inventé la pêche aux oiseaux. Pourtant nous rêvions de la pêche au thon comme Pizou ! Il y a sans doute un mode d'emploi pêche que nous avons oublié de lire. Belle nuit étoilée, sans grain, juste une petite pluie chaude. L'équipage est en pleine forme. La cheffe manage les provisions à merveille. Nous avons encore des produits frais jusqu'à la fin de la semaine après ????. Record de distance en 24h ce matin pour Nomad avec 167NM. Bonne surprise. »



ILE DE REY

« Une bonne journée de vent arrière encore toutes voiles dehors en ciseaux !

Mais au soir la houle devenant « bizarre » et dans tous les sens les voiles claquant trop et de peur de les abimer (pas de rechanges et la route est encore longue...) et malgré tous les essais d’allures, nous décidâmes d’affaler la GV et de continuer pour la nuit sur génois seul , tant pis pour la moyenne !!!… mais ce fût une bonne solution.

Ce matin dès 6 heures la mer s’étant quelque peu « rangée » nous hissâmes la grand voile et nous voilà repartis pour une journée de ciseaux dans le cap avec une bonne VMG !

L’équipage va bien et la mer est belle ! »


MAOHA

« Lundi matin, deux grosses touches quasiment à se suivre, un bas de ligne complet entièrement arraché et sinon un décroché. Ils avaient faim ce matin, nous aussi, mais pas de poissons dans l’assiette. Opération réparation des lignes de pêche par Benoit.

À 12h50 nous avons eu la chance d’être dépassé par un classe 50 de La Jacques Vabre, à plus de 20 nœuds, un beau spectacle et un échange radio fort sympathique.

Faute de poisson ce soir c’est saucisses lentilles, mais c’est bon aussi. Nuit tranquille remplie d’étoiles filantes. Un seul poisson volant sur le pont. 3 touches, et encore une ligne complète de détruite ce matin !

Mer un peu plus formée que cette nuit. »


ASSOCIATION : "POUR..."

« Nuit paisible avec un vent de 14/18 nds. Pas de grain.

Le coup du leurre avec le tube de dentifrice n'a pas été concluant ; il a tenu 2 heures. En attendant le congélateur se vide doucement. Nous allons attaquer la réserve de pâtes. »


MAHA 2

« Nous naviguions avec PIZOU et désormais YODA nous a rejoint. C’est agréable d’être entouré.

Marc se bat depuis ce matin avec les réglages du mode vent réel...on y croit ! En espérant faire un meilleur cap. Toujours pas de grain. Un peu de nébulosité sans plus et un vent autour de 20 nœuds.

Ce matin on fait du pain perdu avec des restes de pain en perdition. C’était bien agréable.

Toujours pas de poisson mais 2 hameçons encore en moins donc ce midi ce sera hachis au corned beef et pour ceux qui en douteraient ce n’est pas mauvais du tout. »



LE BULLETIN MÉTÉO DU JOUR

Mardi 14 -> samedi 18 Novembre :

Vent 15-20 nœuds

Direction : Est +/- 20 degrés

Grains isolés mais normalement pas très actifs


Tendance à partir du dimanche 19 Novembre :

Encore beaucoup d’instabilité dans les modèles

Forte probabilité d’avoir une rupture d’alizé les 20, 21 et 22 Novembre


L’alizé pourrait mollir par le Nord à partir du 20 Novembre et se rétablir par le Nord à partir du 22 (au conditionnel). Il serait bien de viser une porte entre 16°00N et 17°00N par 50°00W


La stratégie consiste à naviguer le long de la route directe en empannant régulièrement avec les bascules de vent, pour rester sur la bord qui vous rapproche le plus de l’arrivée.

En fonction de la position de chacun, il sera intéressant de terminer par le Sud pour bénéficier de l’alizé le plus longtemps possible ou de terminer dans le Nord avec le nouvel alizé qui s’établit avec l’anticyclone des Bermudes qui regonfle.


Pour l’instant, il bien de garder une position centrée sur l’axe du parcours pour pouvoir opter pour la meilleure route sur la fin du parcours.

Les modèles devraient continuer à converger pour la fin du parcours.

Le lien de la cartographie : https://carto.oceantracking.fr/rallyesoleil/carto


UN COLLECTIF DE PARTENAIRES RÉUNIS

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2023 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Catana Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, NKE Electronics, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.


COMMENT SUIVRE LE RALLYE DES ILES DU SOLEIL ?

Le site Internet : www.rallye-ilesdusoleil.com

La newsletter du Rallye des Iles du Soleil : inscrivez-vous sur https://www.rallye-ilesdusoleil.com/




留言


ACTUS.

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actualités du Rallye des Iles du Soleil !

bottom of page