top of page

L’EFFET ENTONNOIR CAP-VERDIEN !


Repères :

- Mardi 1er novembre, 4e jour de mer entre Santa Cruz de La Palma (Canaries) et Mindelo (Cap-Vert)

- À 193 milles de Mindelo pour la tête de flotte à 8H TU

- Premières arrivées demain dans la matinée à Mindelo


À 193 milles de Mindelo au pointage de 8h03 TU

A moins de 200 milles de l’arrivée dans l’archipel cap-verdien, la flotte tel un effet entonnoir commence à centrer son cap sur l’étroit passage entre les îles de Santo Antao et de Sao Vicente. L’arrivée proprement dite sera sur bâbord, dans la grande baie protégée de Mindelo. Les effluves terrestres commenceront alors à reprendre le dessus avec leurs odeurs caractéristiques et les yeux découvriront, pour la première fois pour de nombreux de nos navigateurs, cette baie si célèbre et ce front de mer avec ses maisons aux couleurs caractéristiques. Et si les premières arrivées devaient être demain dans la matinée, ce sont bien Tango Too (Amel Yachts 64), Loulou (Neel 43), Hermès 3 (Pogo 12,50) et Mahoa (Lagoon 450S) qui devraient être dans les premiers à toucher terre. Une arrivée de jour qui leur permettra de rallier directement la petite marina de Mindelo et de prendre les pendilles qui les attendent. Pour eux, pas de mouillage à prévoir dans la baie de nuit... Mais pour le moment, tous naviguent à moins de 200 milles de l’arrivée de cette étape Atlantique et affichent, pour les trois premiers des moyennes de plus de 7,5 nœuds. Le « record » revient à Yves Fromont sur son Pogo 12,50 qui affiche un beau 8,38 nœuds de vitesse moyenne sur 24 heures suivi par Marc Vitry, avec 7,91 nœuds, sur le seul trimaran inscrit dans cette 4e édition du Rallye des Iles du Soleil. Il faut dire que calés dans l’Ouest de l’orthodromie, tous deux profitent d’un angle de vent qui a, comme attendu, pris de l’Est et leur offre un meilleur angle de descente. Et si Loulou pourrait conserver ce cap/vitesse jusqu’à Mindelo, à suivre pour Hermès 3…

Qui dit entonnoir, dit entrée et sortie… Aussi, si Tango Too et Loulou sont à 60 milles ce matin de latéral, Tamata (Hanse 415) et Manatea (Wauquiez Pilot Saloon 40) sont à plus de 180 milles dans l’Ouest de Grozibou II (Oceanis 461) calé dans l’Est du plan d’eau. Nul doute que les trois devraient empanner dans la journée pour se recaler sur la route directe. Rappelons que Manatea a connu un « magnifique » cocotier qui lui a valu d’arrêter sa progression sur la route pendant 4 heures aux infos d’hier, épaulé par Tamata qui était venu le voir pour savoir s’il avait besoin d’assistance. C’est aussi cela le Rallye…

Petit coup de zoom aussi sur Ortegal VIII, le Dufour 405 de Leon-Philippe Clergeau, qui pointe en 5e place en distance à parcourir jusqu’à l’arrivée, soit à 32 milles du premier au pointage de 8 heures TU. Il affiche 7,10 nœuds de vitesse moyenne sur 24 heures, tout en restant calé à 50 milles dans le Nord de la route directe. Une fois de plus, un bel angle de descente lui permettant de garder une vitesse soutenue. Arrivera-t-il à garder ce cap/vitesse jusqu’à Mindelo avec son monocoque de 12 mètres ? A suivre…


Côté météo, nul doute que le vent a pris de l’Est et s’est calé progressivement au Nord-Est à l’approche des îles cap-verdiennes. A noter l’effet Venturi (ndr, « phénomène de la dynamique des fluides selon lequel un fluide en écoulement subit une dépression là où la vitesse d'écoulement augmente, ou encore là où la section d'écoulement se rétrécit ») entre les îles de Santo Antao et de Sao Vicente. Concrètement, il peut y avoir au-delà de 15 nœuds de vent régulier, une forte accélération du vent dans le canal séparant les deux îles. Un vent qui peut être multiplié par 2 et qu’il faut anticiper avant de glisser entre les deux masses terrestres. Le bon plan : anticiper la réduction de toile, potentiellement descendre sa grande voile d’avant et regarder avec les jumelles si cela frise et moutonne entre les îles avant de s’y engouffrer… et de subir. Ensuite, place à la magique Mindelo, à cette culture cap-verdienne si caractéristique, bercée par cette Morna si chère à Césaria Evora… Magique escale à venir !



Messages du large

Architeuthis 3

« Position à 10h05 UTC / N20.55.983 / W22.41.346. Pêche miraculeuse au petit jour, y’a un début à tout ! Grand débat sur la préparation du mets en cours. On a passé une bonne nuit avec de jolis surfs, on entame notre Remontada ! ».

Mirlate

« Position à 10h20 UTC / N22.50.113 / W22.59.049 / route au 205 / mer agitée. Pas de souci sur Mirlate. Avons péché une petite dorade remise à l’eau. Elliot s’amarine. Arrivée prévue le 3 au soir. »


Yec’Hed Mad

« Adélie aimerait aborder d’autres bateaux, notamment Tamata, pour avoir des bonbons, mais aucun bateau à l’horizon… Par contre, beaucoup de poissons volants. Délicieux rougaille saucisses de François et Solana, cake au citron, glaçage d’Adélie. On se relaie à la barre pour économiser la batterie et permettre à Elector, le pilote, de prendre un repos bien mérité après une nuit bien remuante ! Petite douche à l’eau de mer, Adélie teste, ça régénère mais Zoé préfère assister au spectacle. Première participation au quart pour Zoé qui a vu 2 belles étoiles filantes et est partie se coucher. Beau temps humide, vent constant conforme aux prévisions. »


Altavela

« 8h35 UTC / vent 12 à 15 nds / mer hachée / cap au 201. Nous avons vu nos premiers poissons volants hier après-midi et un premier atterrissage cette nuit (remis à l’eau de suite) »


Manatea

« Notre position à 6h UTC / N23.34 / W22.51. Tout va bien à bord »


Abeille

« Bzzz bzzz bzzz ici radio Abeille il est 6h00 TU la ruche dort profondément. Position N 20 27.443 / W23 05.786 / Vent : E NE 10 à 12 nds / Cap entre 210 et 230 / Vitesse : 5,5 à 6,5 nds / GSE GV full toujours en ciseaux.

La journée d’hier a été plutôt calme. On a renvoyé le spi asymétrique en ciseaux avec le génois privilégiant toujours le vent arrière et une route directe. Contact avec Le Pélican qui se situe à moins de 5 nautiques de nous. Abeille va devoir renvoyer de la toile… »


Hector

« Position à 6h UTC / N21.31 W22.46 / Cap au 205° / GV + génois. Tout va bien à bord. Ciel ensoleillé avec voile toute la journée. Toujours très chargé d’humidité avec condensation la nuit. Remise en pêche hier après-midi toujours sans succès.


Tara

« Cap au 213 / Vent nord nord est, entre 10&15kts Nous avons pris un ris dans la nuit, changé deux fois d’amure (toujours en ciseau génois tangonné) . Nuit éprouvante avec un début de nuit à 10nds de moyenne Nous pourrions renvoyer toute la grande voile, mais on préfère se reposer (à 7noeuds quand même) On a vidé les réserves d’eau douce, mauvais calcul, mais il nous reste de l’eau potable en quantité suffisante, lavage de dent à l’eau salée en prévision. Visite d’un sterne, et quelques fois le profondimétre a 0, nous ne sommes pas seul, même si on ne croise plus les copains à la voile. L’océan est à nous dans toute son immensité, nous ne sommes qu’une goutte d’eau en son sein. »

Seas to See

« Nous naviguons toujours sous gennaker seul sur une route quasiment directe vers Mindelo. Ce matin, état des lieux du frais, notamment les fruits et légumes afin de cuisiner ceux qui commencent à s’abîmer. Côté pêche, trois daurades coryphènes attrapées et remises à l’eau car jugées trop petites par l’équipage. »


La météo, dans un alizé de 15-20 nœuds.

Peu d'évolutions sur la situation météo et les prévisions pour les prochains jours.

- L’alizé mollit légèrement 12-16 noeuds

- Le vent tourne au Nord Est


Un collectif de partenaires réunis

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2022 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante et la Région Guadeloupe, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Bali Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.


Comment suivre le Rallye des Iles du Soleil ?

Le site Internet : www.rallye-ilesdusoleil.com

La newsletter du Rallye des Iles du Soleil : inscrivez-vous sur https://www.rallye-ilesdusoleil.com/

Pour suivre la flotte, pensez à consulter les actualités et la cartographie : www.rallye-ilesdusoleil.com / https://solusport.solustop.com/rallyesoleil/carto



Comments


ACTUS.

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actualités du Rallye des Iles du Soleil !

bottom of page