top of page

BON DÉPART DE LA 4E ÉDITION DU RALLYE DES ILES DU SOLEIL

Bon départ de Santa Cruz de La Palma vers Mindelo.

C’est à partir de 9h00 ce matin que les bateaux ont commencé à quitter les pontons de la Marina La Palma (Calero Marinas) de Santa Cruz de La Palma. Comme à chaque départ de traversée ou de longues navigations, chacun est venu se saluer, tout sourire aux lèvres, tandis que Grand Pavois Organisation remettait, via son président Alain Pochon, les croissants du dernier petit-déjeuner canarien. Quitter la terre était dans l’esprit de tous et place maintenant, après la semaine de contrôles et ses briefings, à l’Atlantique et au grand large. Un ordre logique et établi de sortie avait été mis en place afin d’éviter tout dernier risque de collision et afin de regarder un à un, les 27 bateaux larguer les amarres. Photos d’équipage bateau par bateau, derniers au revoir à chacun et rendez-vous pris à Mindelo, chaque bateau a passé la porte de la Marina La Palma afin de sortir dans la baie.

Le départ sera donné à 11h05 heures locales (TU + 1) devant la ville de Santa Cruz dans un vent proche de… 0. Pas de vent, calme plat, pétole, l’Atlantique a des allures de lac pour les premières heures de cette 4e édition du Rallye des Iles du Soleil… Grand-voile haute, moteur lancé à 5 nœuds, la flotte a mis le cap au Sud avec pour objectif de sortir des effets de l’île le plus vite possible et de progresser sur la route. Si le vent va progressivement se mettre en place, il restera faible dans l’après-midi et s’orientera progressivement au Nord en fin de journée. Pas d’alizé en place pour le moment, mais un flux de Nord entre les îles au programme. Bien déjouer le piège des dévents des îles est, par contre, au menu de ses premières 24 heures. Les hautes îles canariennes sont connues et réputées pour prendre au piège les bateaux qui se glissent dans leur axe… Ce ne sera que demain samedi que les premiers effets de l’alizé et de ce vent de Nord-Est se fera sentir. Pas vraiment de grandes options tactiques et météorologiques à envisager, il faudra poursuivre sa descente cap au Sud pour 4 à 5 jours de mer pour les premiers. Maintenant, naviguer dans un flux de Nord-Est n’est pas dénuer d’intérêts et oblige à optimiser ses angles de descentes dans le vent, à empanner aux bons moments et aux bons endroits, à bien régler en permanence ses grandes voiles d’avant et scruter le ciel pour surveiller la venue de grains passagers. Une belle mise en jambe avant le grand saut Atlantique !


Pour suivre la flotte, pensez à consulter les actualités et la cartographie : www.rallye-ilesdusoleil.com / https://solusport.solustop.com/rallyesoleil/carto



La météo, des conditions de départ clémentes

L’ile de La Palma étant dans l’axe de la dorsale, le vent synoptique est faible avec une brise d’Est à Nord-Est probablement très faible dans l’après-midi à l’Est de l’île. Le vent s’orientera au Nord (entre NNW et NNE) en fin de journée. Christian Dumard, métérologue du Rallye des Iles du Soleil précise : « Attention aux couloirs de dévents qui peuvent s‘étendre sur 50 à 70 milles sous le vent des îles (La Palma, Hierro, La Gomera). Il faudra choisir le côté de passage pour Hierro qui vous convient en fonction du vent que vous aurez. Bien rester dans le couloir de vent de Nord durant 10-12 heures avant de croiser les dévents ». Le samedi 29 octobre, l’alizé s’orientera au NNE pour 8-14 noeuds le matin avec un renforcement à 12-18 noeuds l’après-midi et en soirée. « Des grains isolés seront possibles dans une mer de deux mètres. Le vent va varier en direction de +/- 15° en direction du vent. L’objectif sera de naviguer sur le bord rapprochant. Le 30 et 31 octobre, l’alizé restera de NNE avec des variations de +/-15° avec un renforcement de 16-22 noeuds. Le vent variera en force au cours de la journée avec des grains isolés possibles ».


27 équipages au départ, 1 équipage retrouvera la flotte à Mindelo au Cap-Vert

Ce sont 27 voiliers qui ont quitté Santa Cruz de La Palma ce vendredi 28 octobre 2022 soit 18 monocoques pour 9 multicoques. Le 28e bateau inscrit, Le Amel Yachts 55 Snaroya qui est actuellement à La Corogne rejoindra directement Mindelo au Cap-Vert, retardé dans son processus de préparation ppur prendre le départ de Marina La Palma.

Parmi les monocoques, on trouve 2 Amel Yachts (chantier partenaire avec un Amel Yacht 64 et un Super Maramu), 2 Dufour Yachts (chantier partenaire avec un Dufour 512 Grand Large et un Dufour 405), 7 Bénéteau (Beneteau 50, Sense 55, Oceanis 461, Oceanis 38.1, Oceanis 37, Océanis 45 et Oceanis 43), 1 Sun Odyssey 36i (Jeanneau), 1 Solaris 47 (Solaris Yachts), 1 Pogo 12,50 (Structures), 1 Revolution 29 (Afep Marine), 1 Hanse 415 (Hanse Yachts), 1 Pilot Saloon 40 (Wauquiez) et 1 Gib’Sea 372 (Gibert Marine).

Côté multicoques, le Rallye des Iles du Soleil accueille 4 Fountaine-Pajot (chantier partenaire avec un Saona 47, un Helia 44 et deux Astrea 42), 2 Lagoon (un Lagoon 440 et un Lagoon 450S), 1 C Cat 37 (C Catamarans), 1 Privilège 465 (Privilège Marine) et 1 Neel 43 (Neel Trimarans).



Les dates importantes à retenir :

- Départ de La Palma (Canaries) le vendredi 28 octobre pour Mindelo (Cap-Vert),

- Départ de Mindelo (Cap-Vert) le mercredi 9 novembre pour Marie-Galante (Iles de Guadeloupe),

- ETA arrivée Marie-Galante (îles de Guadeloupe) à compter du 21/22 novembre pour les premiers.


Un collectif de partenaires réunis

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2022 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante et la Région Guadeloupe, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Bali Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.



Comentarios


ACTUS.

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actualités du Rallye des Iles du Soleil !

bottom of page