CONTACT

GRAND PAVOIS ORGANISATION

 

Philippe Machefaux: +33 (0)6 03 12 41 33

Alexia Segura : +33 (0)6 25 34 09 62

Avenue du Lazaret, Port des Minimes

17042 La Rochelle Cedex 1 / France

Tél. +33 (0)5 46 44 46 39

Fax. +33 (0)5 46 45 32 24

Mail. ilesdusoleil@grand-pavois.com

Copyright Grand Pavois Organisation

L'AVITAILLEMENT POUR UNE TRANSATLANTIQUE

March 17, 2020

Dans une activité aussi exposée aux éléments et parfois sportive que la voile, bien se nourrir est crucial pour l’énergie, la sécurité mais aussi pour la bonne humeur de l’équipage. Pour une croisière de quelques jours comme pour une Transat, voici quelques astuces pour bien s’avitailler.
 


QUELS SONT LES ENJEUX ?
 

L’adaptation permanente du corps aux mouvements du bateau, le climat, froid ou chaud, les vents plus ou moins forts qui refroidissent le corps... beaucoup de paramètres jouent dans le fait que la dépense calorique du marin n’est pas la même qu’a terre : on peut vite dépenser 3000 kcal par jour, ce qui est bien plus que la norme au repos.

 

La nourriture doit donc être un peu plus riche pour fournir la différence et permettre de maintenir le niveau de vigilance et la réactivité dans les manœuvres. Elle doit aussi être la plus variée possible pour rendre agréable le rituel des repas et donc l’ambiance à bord…
 

Bref, bien manger prend une toute autre dimension en mer !

 Longo Maï pendant le Rallye des Iles du Soleil, repas en commun.

LES QUESTIONS A SE POSER POUR PRÉPARER LA LISTE DE COURSES :

 

Les quantités et le type d’alimentation vont varier selon plusieurs critères :

  • le bassin de navigation : Atlantique, Méditerranée, Antilles…

  • la saison et les conditions météo ainsi que la durée de navigation prévue

  • le nombre, le genre, l’âge de l’équipage (et du capitaine !)

  • les goûts et allergies éventuelles des uns et des autres

  • la capacité de stockage à bord (selon volume des coffres, planchers…)

  • les moyens de cuisson disponibles : feux ou four, avec ou sans grill ? Glacière ou vrai frigo ?

 

Commencez par faire le point sur ce que chacun aime ou n’aime pas.

Ensuite, vous pouvez ensemble faire une liste des plats simples à cuisiner et des ingrédients nécessaires. Il convient de lister les denrées de base (riz, pâte,..) puis les denrées pour cuisiner.
Important : faites-vous une liste des choses à grignoter (chips, gâteaux, fruits secs, barres de céréales) qui seront très utiles pour des encas !

LES DIFFÉRENTS TYPES D'ALIMENTS


LES DENRÉES DE BASE ET CONSERVES

Des produits comme les féculents et légumineuses (pâtes, riz, semoule, lentilles, quinoa…), les légumes et fruits en conserve (haricots, petits pois, carottes, champignons, mais, asperges, poires, ananas, etc.) ainsi que du thon, sardines ou autres qui se garderons longtemps et seront votre base lorsque les fruits et légumes frais auront tous été consommés. Ne négligez pas quelques plats préparés, pour un repas rapide lorsque les conditions ne se prêtent pas à la grande cuisine.

Vous pouvez également faire maison vos conserves en amont de la navigation, elles se garderont très bien en dehors du frigo et serons rapides à préparer.


L’ÉPICERIE
 

Indispensable pour donner du goût à vos plats et varier les plaisirs, prévoyez une bonne épicerie : huile, vinaigre, sel, poivres, épices, herbes, bouillons, moutarde, sauce soja, lait de coco, etc. Cela vous permettra d’agrémenter vos repas et de marier les saveurs !
Pour faire du pain, des tartes ou des gâteaux, veillez à prendre suffisamment de farine, sucre, levure, tablettes de chocolat, poudre de coco, d’amande, de fruits secs, ainsi que de la confiture ou de miel pour le petit déjeuner.

Si vous avez l'habitude de prendre l'apéritif, prévoyez-le également dans votre avitaillement.

 

LES FRUITS ET LES LÉGUMES
 

Achetez vos fruits et légumes le moins mûrs possible et privilégiez ceux qui se conservent longtemps comme les pommes, les bananes, les courges, les carottes ou les pommes de terre ainsi que les indispensables oignons, ail et échalote qui donneront du goût à vos plats. Le choux (vert et rouge) se conserve très bien également et remplacera aisément votre salade verte. Évitez les supermarchés pour les fruits et légumes, ils ont en général été conservés au froid et pourrirons plus vite si vous les laissez hors du frigo. Préférez les marchés et producteurs locaux.

Suspendus dans un filet, vous disposerez les fruits et légumes les plus matures, à manger dans la semaine. Agrumes, choux, bananes, oignons supportent facilement la vie de filet. La pomme de terre, conservée dans le noir et sous la ligne de flottaison, se garde plus d’un mois. Pour le reste, vous pouvez les enrouler dans du papier journal individuellement pour éviter toute contamination et les disposer en toute délicatesse à l’abri de la chaleur et de la lumière. Veillez à vérifier régulièrement votre stock et isoler les fruits et légumes qui semblent mûrs ou montrent des taches.

 

LE FRAIS
 

En fonction de la taille de votre frigo, vous pourrez probablement garder des produits laitiers durant toute la durée de votre navigation. Les fromages à pâte dure se conservent plus longtemps, mais dans la majorité des cas, tous les produits laitiers (yaourts, le beurre, fromage) ont une date de conservation assez longue.

Viande, jambon et poisson ne se conservent pas longtemps. Vous préférez des viandes séchées ou fumées qui se conservent beaucoup plus longtemps et même en dehors du frigo (à condition qu'elles soient à l'abri de la chaleur et bien emballés).

Durant votre transatlantique ou grande croisière, vous aurez probablement tout le temps et loisir de pouvoir vous adonner à la pêche et ainsi déguster du poisson frais !

 

  
L'EAU ET LES BOISSONS
 
En navigation, on boit beaucoup plus qu'à terre, et il est donc important de prévoir la quantité d'eau nécessaire. Il faut prévoir environ 3L / jour  personne, en bouteilles si vous préférez. Il faut également pensez à l’eau utilisée pour la vaisselle, douche qui en général vient des réservoirs.

Prévoyez également la consommation de vos jus, bières, vins, régulière ou occasionnelle pour prévoir vos quantités.En fonction de ses lieux de navigation, on a parfois besoin de se réchauffer ou au contraire de se rafraîchir. Certaines boissons viendront d'ailleurs rejoindre le stock de frais. Prévoyez donc thé, café, tisanes, infusion et soupes…

  

 

 

PORTIONS / QUANTITÉS

 

Bien faire l’avitaillement d’une croisière, c’est bien estimer les quantités et surtout ne rien oublier !

 

Exemple :

pâtes : 80g / personne / repas

riz : 60g / personne / repas

aliments frais (fruits et légumes) : prévoyez 20 % de plus pour anticiper les pertes

eau : 3L / jour / personne (en moyenne)

 

Il faut garder à l’esprit que, sur un bateau, l’air salin, tropical, chaud et humide peut vite ronger vos aliments. Il convient donc de partir avec la bonne quantité, mais rien ne sert de remplir le bateau si votre avitaillement se conserve mal.

DERNIERS CONSEILS
 

Nous vous recommandons, lors d’une transatlantique avec escale au Cap-Vert, d’acheter 100% de votre avitaillement non frais aux Canaries. L’offre de produits au Cap-Vert est limitée et les prix sont en général, élevés. Le marché de Mindelo vous permettra tout de même de faire le plein de fruits et légumes avant le grand départ.

Vous trouverez en téléchargement libre une liste type pour un avitaillement, à remplir en fonction de vos besoin, goûts et envies.


 

BON APPÉTIT, ET BELLE NAVIGATION !

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags