CONTACT

GRAND PAVOIS ORGANISATION

 

Philippe Machefaux: +33 (0)6 03 12 41 33

Alexia Segura : +33 (0)6 25 34 09 62

Avenue du Lazaret, Port des Minimes

17042 La Rochelle Cedex 1 / France

Tél. +33 (0)5 46 44 46 39

Fax. +33 (0)5 46 45 32 24

Mail. ilesdusoleil@grand-pavois.com

Copyright Grand Pavois Organisation

SÉCURITÉ À LA MER (1) : L'AIS AVEC POCHON SA

  1. L’AIS ou Système d’identification automatique (Automatic Identification System)

Ce système est basé sur un échange automatisé d’informations transmises par ondes VHF. Il a été mis en place par l’OMI (Organisation Maritime Internationale) dans le cadre de la convention SOLAS (Safety of life at sea). Ce système est obligatoire pour tous les navires de plus de 300  UMS (unités de jauge) effectuant des navigations internationales. Dans le cadre de la surveillance de la flotte de navires de pêche (Vessels monitoring system), les navires de pêche de plus de 15 m ont aussi obligation d’emport. A noter : Plus de 12m pour les navires de pêche opérant dans des zones de séparation de trafic : les DST.

 

Il existe deux types d’émetteurs AIS !

- Classe A pour les navires de commerce.

- Classe B pour les navires non assujettis à obligation d’emport.

 

Les différences principales sont : la puissance d’émission, la fréquence et le contenu des datas transmis.

 

L’AIS permet donc d’obtenir pour chaque cible reçue son identification (N° MMSI maritime mobile service identity, nom et type du navire, provenance et destination). Il permet de visualiser la route fond du navire et de calculer sa vitesse (un GPS est couplé au récepteur AIS).

 

La sécurité de la navigation est ainsi assurée, car le calculateur détermine les éléments constitutifs d’une route de collision ( CPA et TCPA).

 

Interfacé à un logiciel de navigation ou à un lecteur de cartes, la représentation graphique apporte un plus indéniable.

 

 

En résumé

Il faut savoir que tous les navires ne sont pas équipés ! Certains émetteurs AIS ont une fonction « silence » qui peut avoir été activée rendant le navire invisible.

 

Les récepteurs seuls n’ont que peut d’intérêt : il faut être vu !

 

Rappelez-vous que l'émetteur AIS ne dispense pas de l’utilisation du radar ni d’une veille visuelle attentive (obligatoire par la réglementation).

 

 

Texte : Philippe Machefaux, Directeur Adjoint Pochon SA

 

Plus d'infos : https://www.pochon-sa.com/

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche
Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags