DES GRAINS À MOUDRE !

Repères :

- Lundi 14 novembre, 5e jour de mer à destination de Marie-Galante (Guadeloupe)

- Passages de nombreux grains sur la flotte

- Pour suivre la flotte, pensez à consulter les actualités, la cartographie, les pages Facebook et Instagram. Tous les liens sur www.rallye-ilesdusoleil.com


Passages de grains au programme

L’alizé a pris de l’Est, tous les équipages le disent et le constatent sur l’eau. Certains en ont profité pour empanner et se recaler sur l’orthodromie, « la route la meilleure étant la plus courte » comme l’on dit… À vérifier, car en voile on dit également que « la vitesse rend intelligent »... En deux mots et en conclusion, et afin que tout le monde soit d’accord, on va dire qu’ « il faut aller vite, mais au bon endroit ». Grains à moudre dans les têtes afin de suivre la meilleure option... Tango Too (Amel Yachts 64), Le Pelican (Fountaine Pajot Hélia 44), Architeutist 3 (Dufour Yachts 512 Grand Large), Mahoa (Lagoon 450S) et Grozibou II (Océanis 461) ont empanné et mis du Sud-Ouest dans leur route. Ils se recalent sur l’orthodromie tandis que la majorité de la flotte continue de progresser au Nord-Ouest ou plein Ouest, quand la configuration de voiles et le vent sur zone le permettent. Oui, le vent n’est pas identique pour tout le monde et si l’alizé est ce régime de vent connu de tous les transateux, il peut être légèrement différent en fonction des endroits tant en force qu’en légère changement de direction. La voile, c’est cela : le vent n’est identique pour personne. 340 milles séparent ce jour, au pointage de 8h28 TU, la tête de la queue de la flotte. Loulou (Neel 43) persiste au Nord et pointe ce matin à 200 milles de la route directe, il est et reste le plus extrémiste du groupe. Côté vitesses, Absconder (Sense 55) affiche un beau 9,47 nœuds de vitesse instantanée… Rafale bien gérée ? Rapide surf dans cette houle Atlantique de 2,50 mètres ? Grisant. Côté flotte, il faut également remarquer que 16 bateaux se tiennent en 100 milles. Remarquable… S’ils tiennent le rythme, les arrivées devraient s’enchainer à Marie-Galante !


Par contre, tous connaissent ces passages de grains caractéristiques des transatlantiques à la voile et des météos tropicales… Des grains avec leurs lots de dommages collatéraux qui sont pour le plus souvent des voiles déchirées, des drisses fatiguées qui lâchent, des repas et des nuits interrompus… Rappelons qu’un grain est un événement météorologique au cours duquel la vitesse du vent s'accroît de façon brusque et marquée avec un net changement de direction (45 à 90°), et qui ne dure que quelques minutes. Fréquemment accompagné d’averses de pluie ou d'orages, un grain, selon la définition de l’Organisation météorologique mondiale, génère des rafales de vent qui « doivent être d'au moins 15 nœuds (28 km/h) supérieures à la vitesse moyenne du vent pendant une période d'au moins une minute. Ils peuvent être causés par la descente d'air des niveaux moyens lors du passage d'un front froid, d'un creux ou de nuages convectifs. Ils peuvent être isolés sous un orage ou s'étendre le long d'une ligne ». Facile à dire, plus difficile à vivre même si cela permet de rincer de rincer le bateau ou de prendre une rapide douche. Aussi, en ce moment, de nombreux bateaux y ont droit avec des vents plus que soutenus qui s’abattent sur vous… Au menu : soit affalage des voiles d’avant et prises de ris en catastrophe, soit réduction de voiles anticipée à la vue de la masse noire arriver ou, tout simplement, pour passer une bonne nuit de récupération… Lire les messages de la nuit !



Les messages du large

Loulou

« Suite à notre dernière nuit agitée, nous avons passé une journée tranquille sous génois pour que tout le monde récupère. Nous avons enregistré des pointes de vent jusqu'à 28 nds dans la nuit mais un ciel dégagé avec quelques cumulus sans pluie. Ce matin, le vent est entre 19 et 24 nds. Mer 2 à 2.5m avec une période de 7 à 8s ce qui n'est pas très confortable. Nous allons remettre le spi pour avancer un peu plus vite ! »


Grozibou 2

« Position à 11h UTC / N 17.04 / W 37.46 / Vent E 16 nds, rafales à 20 nds, mer belle, 1 grain dans la nuit. RAS »


Abeille

« Position à 7h UTC / N 17.05.90 / W 39.22.90 / Vent : E 13 à 18 nds / Cap : 270 à 290 / Vitesse : 6 à 9 nds. Mer : grosse houle de NE. La journée de dimanche a été assez agitée. La nuit venant de tomber et en pleine préparation d’un confis de canard au four avec petites pommes de terre de La Palma (de celles que l’on mangeait entières à l’apéro juste un peu fendues et avec de ces sauces dont les canariens ont le secret …), on affale le spi en prévision des grains qui vont se succéder toute la nuit, ils se suivent et continuent de nous frôler, grande vigilance. La nuit a été vraiment très instable. On est secoué comme dans un shaker ! La ruche va avoir de petits yeux ce matin. »

Manatea

« Position à 6h UTC / N 18.16.35 / W 36.59.19. Tout va bien à bord. Nous avons pêché hier notre 5eme coryphène (84 cm) qui devrait nous faire 3 repas. Nous avons également pêché une belle carange (on suppose) avant-hier et déjà cuisinée. Ce matin au quart de 6 h nous avons pris un grain, pas de casse. »

Hector

« Position à 6 h UTC / N 17.59.3 / W 34.34.4 / Vent ENE 17 à 20 nds. Tout va bien à bord. Journée d’hier de routine sous GV génois à 6 -7 nds sur 2 bords tribord amure grand largue et VA avec génois tangonné. Iago dans la mire sous 2 ou 3 jours. Moral ok. Fourniture énergie ok. Pêche nulle malgré nos leurres sur une base de poissons volants. »


Tamata

« Position à 6h10 UTC / N 18.23.24 / W 36.32.53. Le vent cette nuit est passé au 105 alors nous avons dû faire un cap au 310, ce matin il est revenu au 80 et nous faisons un cap au 290. Vent 15 à 18 nds, mer croisée, formée, houle de 3m. Tout va bien à bord. »


Karlana IV

« La journée s'est passée sans incident. Malgré le plaisir de foncer, on a rentré le spi avant la nuit, il y avait quelques rafales à 27 nds. Du coup le cap, la vitesse et le moral ont un peu baissé, remontés par une terrine de foie gras du Béarn sur un pain multi céréales encore chaud du four. On vient de croiser Tango Too par l’arrière, ils sont encore devant nous ! C'est le premier bateau de la course avec lequel on peut parler, nous ne sommes plus seuls dans notre grand sud. »


Anpelouza

« Mode ciseaux pas rapide mais hyper confortable 6/7 nds. Ambiance torride ce matin. Pêché un doublé de dorades 84cm, donc menu des prochains jours : ceviche et dorade grillée, rillettes et terrine. Enfin tout va bien le moral est au beau fixe. »


Tara

« On a misé sur le spi symétrique, puis déchiré et réparé. Je suis monté au mat pour récupérer la drisse. Du coup on a tangonné cette nuit et aujourd'hui. Le vent est établi et a l'air de monter. Ce matin, le soleil montre ses rayons, l'équipage dort encore. Un grand cercle orange montre son nez à 8h45. Une belle houle, longue, le temps est doux. Les voiles en ciseaux depuis la manœuvre de la veille au soir. »



Des grains d’alizé de plus en plus nombreux

Creusement d’une petite onde d’Est aux alentours de 16N / 45W dans la journée du vendredi 18. Elle se déplacera ensuite vers l’Ouest. Les modèles restent encore imprécis sur son évolution et son creusement. La probabilité est élevée pour qu’elle ait peu ou pas d’impact sur votre traversée. A suivre demain et mercredi.


Des grains d’alizé de plus en plus nombreux sur l’ensemble de la zone avec une densité accrue au Nord de 17°45N.


14 Novembre -> 16 Novembre

- Alizé d’ENE à Est 17-22 noeuds mollissant légèrement le 16

- Rafales possible à 28-30 noeuds sous les grains

- Le vent est toujours instable et varie en direction (+/- 15 °) et en force dans la journée (+/-5 noeuds)

- Mer: 2.5m à 3m avec une houle de Nord. Tendance à l’amélioration (2 mètres prévus le 16)


Tendance ultérieure:

- Renforcement de l’alizé sur la fin du parcours 25-28 noeuds avec des grains qui pourront être ventés (30 -35 noeuds).

- Rotation à l’Est du vent


Un collectif de partenaires réunis

C’est un vrai collectif de partenaires qui s’est réuni autour du Rallye des Iles du Soleil 2022 ! Si les partenaires majeurs restent la Région Guadeloupe, la Communauté de Communes de Marie-Galante et la Région Guadeloupe, l’Office de Tourisme de Marie-Galante, la ville de Saint-Louis, Les Marinas Calero et le département de la Charente-Maritime. On trouve également des partenaires chantiers avec Amel Yachts, Bali Catamarans, Dufour Yachts et Fountaine-Pajot. Viennent également un certain nombre de partenaires privés à l’image de la bourse des équipiers VogavecMoi, et d’incontournables partenaires techniques comme Pochon SA, Adrena Software, Sevenstar Yacht Transport, le Rhum Bielle sans oublier le partenariat incontournable avec la Fédération Française de Voile.


Comment suivre le Rallye des Iles du Soleil ?

Le site Internet : www.rallye-ilesdusoleil.com

Facebook : https://www.facebook.com/RallyeIlesDuSoleil/

Instagram : https://www.instagram.com/rallyeilesdusoleil/ ou #rallyeilesdusoleil

La newsletter du Rallye des Iles du Soleil : inscrivez-vous sur https://www.rallye-ilesdusoleil.com/



ACTUALITÉS

Un projet de transatlantique à la voile ?
Suivez toutes les dernières actus du Rallye des Iles du Soleil !